Astuces - Sécurité - Accueil

| Cambriolages | Escroqueries | Préventions virales | Sécurité informatique |
| Vols à la tire | Vols de carte bancaires | Vols de voitures |

Outils et scanner en cas d'infection d'ordinateur
Bloquez vos cartes en 1 coup de fil. Retrouvez vos clés perdues (Securicard)

La Sécurité... il s'agit d'un sujet trop vaste pour être résumé en quelques lignes... Cependant, vous trouverez ci-dessous quelques conseils et règles de base qui pourront peut-être vous éviter des désagréments en voyage ou chez vous et vous aider à mieux vous protéger contre :

Les différentes formes d'escroqueries

Pour vous protéger des as de l'escroquerie, rappelez-vous du vieil adage :
''Trop beau pour être vrai ou honnête...''

Heureux gagnant ? Un coup de téléphone vous informe que vous avez gagné un gros lot, mais on a besoin du numéro de votre carte de crédit pour vérifier votre identité.
Sur votre dernier relevé bancaire, votre compte a été débité de plusieurs milliers de francs (ne riez pas, cela arrive encore trop souvent !)
C'est votre seul lot ! On peut vous demander simplement le montant des envois des frais d'envoi, par lettre à en-tête rassurante. Vous ne verrez jamais rien venir, mais les escrocs, eux, auront reçu des milliers de petits chèques...

Gagner facilement de l'argent ? Vous recevez par courrier ou par messagerie l'offre suivante: Un ''Docteur'' ou quelqu'un ''d'important'' vous propose, moyennant l'obtention de votre compte bancaire, de gagner environ le dixième de plusieurs millions de dollars qui doivent sortir d'un pays et être mis à l'abri d'un prétendu dictateur. C'est vieux comme le monde, c'est d'actualité et... ça marche ! ( pour les arnaqueurs. ..). Gagner 1 million ? Un ''Conseiller financier'' propose un investissement infaillible, souvent dans l'immobilier mais, une fois l'argent envoyé, celui-ci disparaît avec le ''financier''...

Un cadeau gratuit ? Quand vous vous présentez pour le retirer, vous vous apercevez que sa valeur n'a rien à voir avec ce qui a été annoncé. De plus, on fait pression sur vous pour vous vendre des objets coûteux.

Méfiez-vous également d'une arnaque en hausse : ''L'aide au neveu''. De trop nombreuses personnes âgées se font arnaquer par des individus peu scrupuleux qui se font passer pour ''quelqu'un de la famille'' (un neveu, une nièce, un ami, etc) disant être dans le besoin d'argent pour une ''oeuvre charitable'' ou un ''enfant ayant besoin de soins hospitalier''... Les imposteurs n'hésitent pas à ''offrir'' des objets de ''valeur'' comme un tapis, montre, etc en guise de ''garantie''. Si vous avez des membres de votre famille ou si vous connaissez des personnes âgées, sensibilisez-les à ce genre d'arnaque.

Exemple d'escroquerie (Spam : encore actuel !)

Un quiz pour apprendre à reconnaitre de faux mails

HAUT

Se protéger des cambrioleurs

1. Même si vous n'avez pas de chien, apposez une plaque ''Chien méchant'' sur votre porte. Pour les bricoleurs, raccordez l'enregistrement d'un aboiement à votre sonnette.
2. Suspendez une sonnerie d'alarme factice à l'extérieur de la maison.
3. Si vous n'avez pas les moyens de vous offrir une alarme, placez des autocollants indicateurs d'un système de sécurité sur vos fenêtres et enjoignez à vos enfants de ne pas révéler la supercherie.
4. La nuit (ou même le jour, à l'heure de la sieste), glissez une fine planche de contreplaqué entre le haut et le châssis de la porte, empilez-y des boîtes de conserve, des clochettes ou tout autre objet bruyant (pensez également à mettre en équilibre des tasses en plastique en hauteur). Quand la porte s'ouvrira, le vacarme vous alertera et pourra effrayer l'intrus.
5. Avant de partir en vacances , tentez de cacher tout signe indiquant votre absence : laissez quelques meubles de jardin en place dehors. Faites retenir votre courrier à la Poste (environ 5.- CHF pour ce service) et demandez à une connaissance de vider régulièrement votre boîte aux lettres pour enlever les tracts publicitaires ... Invitez des connaissances à passer de temps en temps chez vous pour montrer une présence . Vous pouvez aussi laisser environ CHF200.- (Euros) ''à disposition'' juste derrière votre porte d'entrée, c'est un moindre mal et cela évitera peut-être que votre logis soit complètement mis à sac... (sachant que les voleurs préfèrent ne pas perdre de temps).

Cambriolage
1. Si vous rentrez chez vous et découvrez votre porte ouverte ou des objets déplacés, repartez aussitôt sans faire de bruits. Prévenez la Police de chez un voisin (du coup, ils ne sont plus si ''casse-pieds'' que ça ces ''flics''... ;-) Observez votre maison à bonne distance (ne tentez pas d'arrêter le cambrioleur s'il en sort). Observez-le plutôt pour pouvoir ensuite le décrire et notez le numéro de son éventuel véhicule. Ne retournez pas chez vous avant l'arrivée de la Police.

2. Vous entendez un cambrioleur entrer chez vous ou rôder autour de votre maison. Réunissez alors votre famille dans une pièce munie d'une porte solide et d'une bonne serrure, puis appelez la Police si possible ou attendez que l'intrus soit parti avant de demander de l'aide.
3. Au cas où vous vous trouveriez face à face avec un cambrioleur ou que vous le surpreniez, en vous réveillant dans votre chambre (demandez-lui l'heure et donnez-lui un immense coup dans les parties intimes...) plus sérieusement, restez calme et coopérez. Ne criez surtout pas : un cambrioleur aux nerfs fragiles pourrait alors devenir dangereux.

Avant et après un cambriolage
La Police aura besoin d'une description fidèle de tous les objets dérobés, rendue facile si vous avez pris le soin de prendre des photos de tous vos objets de valeur et d'en faire une liste, mise à l'abri, avec leurs éventuels numéros de série (c'est un travail fastidieux, mais qui vous rendra un IMMENSE service le jour où...)

Objets de valeur
1. Faites faire une expertise par un professionnel pour fixer la valeur de vos bijoux, de vos antiquités, de vos objets rares, puis vérifiez que votre assurance couvre la valeur totale de tous ces objets.

2. Pour vous permettre d'identifier ce qui vous appartient si vous êtes victime d'un vol, inscrivez une marque indélébile avec un code comme votre numéro de sécurité sociale ou de permis de conduire. Utilisez une peinture à l'huile acrylique en tube sur les fonds des céramiques et des objets en bois; et une pointe sèche ou un stylo à pointe de carbure (en vente dans les boutiques de fournitures pour artistes) sur le métal et le verre. Précisez la présence de ces marques dans votre contrat d'assurance.

Dresser l'inventaire de ses biens
1. Etablissez un inventaire écrit et complet de tout ce que vous possédez de plus cher chez vous. Gardez un exemplaire à la maison, un autre dans votre coffre et un troisième chez votre assureur.
Cet inventaire sera très précieux si jamais vous êtes victimes d'un cambriolage, d'un incendie, d'une inondation ou autre désastre.

2. Dressez un relevé pour chaque pièce d'habitation. Ouvrez tous les tiroirs et tous les placards et faites une liste de tout ce qui a de la valeur.
Décrivez chaque objet, y compris son numéro de série et sa marque, la date à laquelle vous l'avez acheté et son prix. Gardez les factures et les reçus d'expertise pour les objets particulièrement précieux.

3. Photographiez (ou filmez en vidéo, en utilisant un plan général, puis le zoom) chaque pièce pour compléter votre inventaire écrit et apporter la preuve que tout cela est bien chez vous. Soignez les prises de vues et photographiez aussi les détails comme les sculptures ou les bas-reliefs, afin que leur identification soit sans équivoque (sachez que la Police et la Gendarmerie dispose d'une immense base de données d'objets volés ou perdus)

Coffre-fort
La banque peut vous louer un coffre-fort. Elle n'en connaît pas le contenu, mais en est responsable en cas de vol.
1. Chaque accès au coffre donne lieu à une vérification d'identité, consignée dans un registre.

2. Mettez-y les documents difficiles à remplacer : certificat d'adoption, contrat de mariage, certificat de divorce, de décès, vos actes immobiliers (achats et ventes d'immeubles), papiers militaires, titres, actions, obligations ou bons d'épargne (votre numéro gagnant de la Loterie...). Déposez-y votre testament ou la donation-partage conclue avec votre conjoint.
3. Prémunissez-vous des vols et incendies en y déposant vos bijoux et objets précieux avec l'inventaire et les factures de vos meubles ou tableaux.
4. Tenez à jour la liste du contenu du coffre et conservez-la chez vous.
5. Si vous perdez la clé, signalez-le immédiatement à la banque et faites opposition sur votre coffre. La banque n'ayant pas le double, le remplacement de la serrure sera à la charge du locataire...
6. En cas de décès, le coffre n'est pas bloqué. Il reste accessible au colocataire (votre conjoint, par exemple. Pour autant que vous en ayez fait mention).
Il est donc prudent de louer le coffre au nom de Monsieur ET Madame. S'il n'en est pas ainsi, le notaire ou la personne habilitée par lui y aura accès. La location sera mise à son nom...

Brochure avec conseils de la Prévention Suisse de la Criminalité (pdf)
Check-List pour sécuriser votre habitation (Police Vaud)
Conseils de prévention contre les vols (pdf)

CONCLUSION
Vous n'êtes pas sans savoir que les vagues de cambriolages se succèdent à un rythme effréné (du 1er au 24 décembre 2008 :~700 cambriolages, entre 40 à 50 cambriolages pendant les fêtes de fin d'année 2008. Cela, dans le seul Canton de Genève).

Qui d'entre nous n'est pas rentré chez lui en se disant : ''OUF ! Aujourd'hui, je n'ai pas été cambriolé'' ? On se dit toujours, je prendrai les mesures de sécurité en temps voulu, ''bientôt''... ça coûte cher, etc

A bien y réfléchir, qu'est-ce qui coûte plus cher ?
L'installation d'un moyen de protection de nos biens AVANT ? ou faire l'inventaire de ces mêmes biens (dont certains sentimentaux) et retrouver les justificatifs et factures pour les assurances APRES un cambriolage ? Pour ensuite, se décider à se protéger. Le choix est vite fait.

N'attendez plus. Une ''simple'' barre transversale pour une porte d'appartement ou un système d'illumination automatique dans les jardins de villas ont déjà des effets bien dissuasifs. Plus d'informations à cette ADRESSE

HAUT

Vols de voitures, par effraction

Voiture protégée
1. Essayez la dissuasion en laissant croire que votre voiture est équipée d'un système d'alarme... qui ne sera qu'un boîtier comportant un voyant lumineux.
Mettez-le en évidence près du tableau de bord, c'est vite posé et peu onéreux.

2. Cachez les objets de valeur si vous les laissez dans votre voiture. Si vous n'avez rien de valeur dans vos sacs, laissez-les ouverts près d'une fenêtre pour prouver que vous n'avez rien à voler.
3. Tournez les roues avant pour bloquer la direction.
Sur une voiture à transmission automatique, positionnez le levier de vitesse sur ''Parking'' et sur une voiture à changement de vitesse, serrez le frein à main.

4. Fermez bien toutes les fenêtres et le toit ouvrant. Fermez la voiture à clé, empochez la clé, même si vous ne vous éloignez que pour quelques minutes ou si votre voiture est garée chez vous.
5. Evitez les habitudes. Ne vous garez pas toujours à la même place. Si possible, garez-vous entre d'autres véhicules. Il sera plus difficile aux voleurs de remorquer votre voiture. Garez-vous près de l'entrée d'un magasin, où il y a de fréquents va et vient.
6. Evitez de vous garez dans un secteur mal éclairé ou à faible circulation, telle une place éloignée dans un grand parking de centre commercial où un voleur ne peut être inquiété.
7. Lorsque vous voyagez, emportez vos objets de valeur à l'hôtel. Vos plaques minéralogiques peuvent renseigner le voleur potentiel sur la présence de bagages dans votre coffre. Choisissez de préférence des parkings surveillés, quitte à payer un peu plus votre place de parking.
8. Il existe aujourd'hui des serrures, des alarmes et autres accessoires qui mettent les voitures en panne. Equipez-en votre voiture et utilisez-les, surtout si vous possédez une voiture neuve, donc tentante. Une autre astuce, consiste à équipez un coupe-circuit bien caché.
9. Si vous installez un système d'alarme sensible au bris de glace ou à l'ouverture des portes, pensez à fermer les orifices de ventilation avant d'activer l'alarme : un coup de vent brusque ou un coup involontaire sur la voiture pourrait la déclencher...

Voiture volée
1. Les voleurs repeignent souvent les voitures et changent le numéro d'immatriculation du véhicule, de façon que les propriétaires ne puissent plus les reconnaître. Déjouez leurs stratagèmes en faisant graver votre numéro de sécurité sur TOUTES les vitres : il y a beaucoup moins de chances qu'un voleur s'empare d'une voiture dont toutes les vitres et le pare-brise devraient être remplacés.

2. Pour faciliter l'identification de votre voiture si elle est volée, glissez des cartes de visites sous les sièges ou des signes distinctifs dans des endroits cachés ou visibles.
3. Pour pouvoir déclarer le vol à la police, gardez sur vous la carte grise ou un papier comportant les caractéristiques du véhicule : l'année de fabrication, le modèle, la marque, ainsi que son numéro d'immatriculation. Faites des photocopies de votre permis de conduire et de votre carte ''grise'' ( carte concernant le véhicule ).
4. Enfin, sachez que de nombreux concessionnaires vous offrent la possibilité d'inclure une ''puce'' dans le véhicule, laquelle permet un repérage par satellite.
Votre ''vie privée'' ne concernera pas que vous... mais cela vous permettra peut-être de retrouver votre voiture en Europe de l'Est ou du Nord, ou en Afrique du Nord.

Exemples d'agressions : VOL DE VOITURE OU DANS UNE VOITURE (pdf)

Attention également au Car-Jacking (vol à la portière de voiture) :
Un individu ''bien attentionné'' vous informe que vous avez un pneu dégonflé ou que vous avez roulé sur un animal. Pendant que vous êtes occupé à vérifier, un complice vole votre sac à main, appareil photo ou portable par la portière côté passager.
Conseil : en ville, cachez toujours vos objets de valeur et verrouillez vos portes !! Si vous devez sortir de la voiture, prenez vos objets de valeur devant vous et ne vous laissez pas distraire !

D'autres types d'agressions sur le site de la Police de Genève
Quelques méthodes utilisées par les voleurs de voitures (YouTube)
Protégez-vous contre le car-jacking (moto, voiture, scooter, bateau)
Sujet sur la Tribune de Genève
Voitures et chaleur : Attention aux aérosols ! (photos)

HAUT

Les cartes bancaires

Comment se fait-on voler sa carte de banque ? (Exemple ci-dessous)

Vous allez tranquillement retirer de l'argent à un distributeur.
Vous insérez votre carte dans le distributeur, et puis ... plus rien...
Vous pressez la touche ''Annulation'' pour récupérer votre carte, mais elle reste bloquée dans le distributeur.
Vous vous dites ''ce n'est pas grave, j'irais demain à la banque du distributeur pour la récupérer''.
Le lendemain, à la banque : Non monsieur, votre carte n'a pas été avalée par le distributeur. Nous ne la possédons pas...
Vous appelez votre banque et, surprise : Monsieur, votre compte est à découvert de 3000 ?...!!! Que s'est-il passé ???

Explications
Des petits malins rajoutent un plastique sur le distributeur. La carte bancaire est retenue par un morceau de bande VHS. De ce fait le distributeur ne peut la lire ni même l'avaler.
Un morceau de plastique empêche la carte de ressortir.
Si cela vous arrive, regardez donc de très près le système d'insertion de la carte.
Si un morceau de plastique a été scotché (scotch double-face) dessus : Tirez dessus, et vous pourrez récupérer votre carte.
Regardez autour de vous, votre voleur n'est pas loin.
Si quelqu'un vient près de vous pour ''voir ce qui se passe'', ne quittez pas le distributeur ! . C'est sans doute votre voleur qui va ''aux nouvelles'' et même vous conseiller de revenir demain récupérer votre carte à la banque.
S'il vous dit de retaper votre code ne le faites pas et demandez-lui à haute voix de s'éloigner.
Si vous avez un doute : Faites immédiatement opposition, n'attendez pas !!

Découvrez également les arnaques aux cartes Visa (pdf)
Quelques exemples de fraudes sur les distributeurs de billets
BLOQUEZ vos cartes en 1 coup de fil. Retrouvez vos clés perdues (Securicard)

HAUT

Vols à la tire, à l'astuce

1. Transportez votre argent liquide et vos cartes de crédit dans des portefeuille et des poches séparés. Si possible, divisez l'argent entre votre portefeuille et vos poches (Ne mettez pas les oeufs dans le même panier). Mieux : utilisez une ceinture à poches.
2. Mettez votre portefeuille dans une poche intérieure de votre veste ou dans une poche avant de votre pantalon.
3. Au milieu d'une foule, gardez les mains dans les poches : celles d'un voleur ne s'y glisseront pas...
4. Plus petit est votre sac, moins il offrira de prise à un pickpocket. Tenez-le fermement et serré devant vous ou sur le côté, mais avec la languette d'ouverture de la fermeture éclair à l'avant. S'il comporte un rabat ou une poche extérieurs, tournez ce côté-là vers vous. Un sac ouvert en haut est une invitation pour un malfaiteur.
5. Conservez précieusement les photocopies de votre carte d'identité, permis de conduire, cartes de crédit, ainsi que les numéros à appeler d'urgence en cas de vol.

6. Ne brandissez jamais d'argent ou de bijoux en public; devant un kiosque à journaux, à un arrêt d'autobus ou dans une gare, par exemple.
7. Lorsque vous faites vos courses, attention aux entrées des grandes surfaces, sur les tapis roulants, dans les ascenseurs, dans les rayons de soldes, les lieux de démonstrations, et partout où se rassemblent beaucoup de gens. Redoublez de vigilance au moment où vous payez : vous risquez de poser votre sac et vos paquets sur le comptoir. Une chose après l'autre : d'abord, rangez soigneusement votre porte-monnaie, ensuite, occupez-vous de vos courses. Ne cédez pas au stress...
8. Avant d'utiliser une billetterie, regardez bien autour de vous. Si vous vous sentez observé, allez ailleurs.
Placez-vous tout près du distributeur de façon que personne ne puisse identifier votre code ni repérer la somme retirée. En aucun cas, ne vous laissez distraire par un bruit, des paroles ou quelqu'un qui voudrait ''vous aider''... Dans le doute, après le retrait, si vous êtes près de votre domicile, marchez 50 mètres en sens opposé et vérifiez que vous n'êtes pas suivi. Si tel est le cas, dirigez-vous vers une connaissance, entrez dans un commerce proche ou un commissariat.

Les ruses des pickpockets
Le pickpocket opère souvent avec un ou des complices qui créent une diversion.
1. ''Attention aux pickpockets !'' Méfiez-vous quand vous entendez crier cette phrase : votre réaction naturelle est d'esquisser un geste vers votre argent et cela indique où il se trouve. Par contre, si cette phrase est marquée sur un panneau indicateur, redoublez de vigilance car cela veut dire que de nombreux vols ont été effectués dans cet endroit.
2. Un ''accident'' : un voyageur trébuche devant vous en descendant de l'autobus, ou une personne laisse tomber des paquets ou des pièces dans un lieu de passage...
Sans tomber dans la paranoïa, dans ces deux cas, entre autres, la confusion momentanée qui s'ensuit permet à un voleur d'agir.
3. Une ''bagarre'' : une dispute éclate et les gens se bousculent pour s'écarter. Lorsque tout est terminé, c'est vous qui avez perdu...
4. ''Oh! désolé.'' Une personne traverse en courant un hall de gare ou dans la rue, vous bouscule, ou vous renverse de la nourriture (glace, boisson, etc) sur vous. Elle s'arrête pour ''vous aider'', puis repart en courant de plus belle, avec votre portefeuille...
5. Vous êtes assis dans le train. Observez aux alentours et fixez brièvement dans les yeux celles et ceux qui sont assis autour de vous. Sachez qu'un quart de seconde en croisant le regard d'un voleur, suffit en général à le décourager car il se sent ''repéré''. Méfiez vous de celles et ceux qui se proposent de vous ''aider''...
Prenez garde aux allées et venues dans le couloir central, les pickpockets traversent souvent le train en longueur et séparés de leur complice de quelques mètres, afin de repérer une victime potentielle. Surveillez vos bagages laissés dans le box à bagages vers la sortie, ainsi que ceux qui sont dans le box au dessus de vous. Votre veste est posée sur l'adossoir, ne laissez pas d'objets de valeur dans les poches, même intérieures. Ces précautions sont également valables lorsque vous êtes au restaurant.
6. Dans les aéroports ou d'autres lieux publics, prenez toujours garde à vos bagages, ne les laissez jamais sans surveillance, une fraction de seconde suffit à un voleur pour vous prendre votre mallette, même ''coincée'' entre vos pieds lorsque vous êtes au téléphone ou à un guichet.
7. Dans le métro, prenez garde également à certains enfants qui font la quête, accompagnés de leur soeur ou de leur mère et méfiez-vous des personnes qui se collent à vous.

Comportement face à un voleur
Lorsque vous êtes en présence d'un voleur qui a tenté ou qui tente de vous voler, faites du scandale, élevez la voix et dites : ''Mais enfin ! que faites-vous ! Au voleur !!''; les voleurs agissent en général dans la discrétion et ont une sainte horreur d'être un centre d'attention. Si vous avez l'occasion de vous faire aider, retenez-le et appelez la police.

Quelques ''détails qui tuent''
Généralement, les voleurs professionnels marchent vite, suivis de quelques mètres par leur(s) complice(s).
Ils se retournent souvent (pour voir s'ils sont suivis), ils ''photographient'' les lieux en observant bien autour d'eux (pour repérer leurs victimes). Ou alors, ils marchent tranquillement dans la foule, comme de ''bons touristes'' pas pressés, aimant se coller à leur victime lors d'un croisement, devant les vitrines ou devant un spectacle. Ils agissent vite et habilement, très souvent, on ne se rend compte de rien.
Ils sont souvent bien habillés, en sombre, avec des chaussures à semelles gommées (c'est plus pratique pour courir...). Le rôle du complice consiste à faire le guet ou/et se prépare à faire diversion.
Ils sont généralement originaires d'Amérique du Sud, d'Europe de l'Est (Balkans) ou du Nord ou d'Afrique du Nord.

Profil type du ''client potentiel''
Les voleurs affectionnent particulièrement les hommes d'affaires, les dames âgées, les mères de famille occupées par leur enfant, les femmes au porte-monnaie rempli pour le lèche-vitrine, les touristes, une personne qui lit, qui est occupée, qui somnole ou qui est inattentive et peut-être VOUS...

Ne vous laissez pas distraire et SOYEZ VI-GI-LANT (e)

Un moyen de protection contre les objets perdus ou volés (Secu4-BlueWatchDog)
Exemple de voleurs, filmés à l'aéroport de Milan (Italie)
Exemple de voleurs de téléphone portable (wmv)
Site de la Police Genevoise avec d'autres informations utiles

HAUT

Sécurité sur internet

Votre enfant ou adolescent se fait harceler ? Comment agir ? Informations sur le thème de la cybercriminalité (téléphones, mails, internet, réseaux sociaux, etc). (pdf)

Criminalité informatique : Attention aux Key Loggers ! (source internet). Plus d'infos sur le sujet (merci PAD)

Découvrez quelques astuces pour vous protéger des messages indésirables et leurs effets néfastes, rendez-vous sur la page Préventions

Transactions via internet (21.02.2003)
Des chercheurs de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Suisse) font sauter le verrou de sécurité !
En trouvant une faille dans le système le plus répandu de sécurisation des transactions effectuées via Internet, ils ont démontré qu'il est possible de reconnaître en moins d'une heure le mot de passe utilisé par un internaute pour se connecter à un service de vente commercial ou à son compte en banque en ligne. En devançant les pirates, ils offrent les moyens de se prémunir contre une telle attaque !
"Nous sommes les premiers à avoir découvert cette faiblesse du protocole SSL, le procédé de sécurisation le plus couramment utilisé pour les transactions via Internet", précise le professeur à l'EPFL, Serge Vaudenay.
SSL ou Secure Socket Layer était pourtant réputé inviolable.
Les chercheurs de l'EPFL ont imaginé une attaque qui fonctionne quand l'algorithme de chiffrement utilisé est de type CBC et que le pirate se trouve dans le voisinage du serveur de messagerie.

Mot de passe intercepté :
"Concrètement, explique le professeur Vaudenay, nous avons développé un programme qui nous a permis d'intercepter le mot de passe d'une personne utilisant un logiciel de communication sécurisé par SSL".
Les scientifiques sont ensuite parvenus à se connecter au logiciel en se faisant passer pour l'utilisateur. Ils auraient ainsi pu lire ses mails ou effectuer des transactions financières en son nom.
Faut-il dorénavant s'abstenir d'utiliser Internet pour effectuer ses paiements ? "Evidémment, rassure le professeur Vaudenay, nous avons transmis le résultat de nos recherches aux personnes qui mettent à jour le SSL".
La nouvelle version d'open SSL (0.9.7a) apporte une protection contre l'attaque imaginée par les chercheurs de l'EPFL.


Pôle de recherche national :
Le projet qui a mis en évidence la faille du protocole SSL a été réalisé dans le cadre du Pôle de recherche national sur les réseaux mobiles MICS. Outre Serge Vaudenay, directeur du Laboratoire de sécurité et de cryptographie, les personnes ayant participé aux travaux sont le chercheur à l'EPFL Brice Canvel, un étudiant de la section Systèmes de communications Martin Vuagnoux et un responsable de la cryptographie dans une grande banque Alain Hiltgen.
Un programme SSL est transparent pour l'utilisateur. Ce dernier peut donc l'utiliser en toute ignorance. Ceci-dit, un serveur sécurisé par SSL possède une adresse commençant par https://. Le " s " signifie secured (sécurisé). Secure Socket Layer peut se traduire par couche de Socket sécurisée. Socket est un anglicisme désignant une interface permettant de faire communiquer les logiciels entre eux. Le SSL est ainsi un protocole qui protège cette interface de toute utilisation pirate ou non autorisée en assurant la confidentialité des opérations.

Article lu sur : http://www.epfl.ch/pressinfo

Informations complémentaires :
Professeur Serge Vaudenay, directeur du Laboratoire de sécurité et de cryptographie,
http://lasecwww.epfl.ch
http://lasecwww.epfl.ch/memo_ssl.shtml

Remède :
Transactions sur internet: le cadenas défaillant La sécurité des paiements sur internet a pris hier un coup dans l'aile, avec la découverte de chercheurs de l'EPFL qui ont réussi à reconnaître le mot de passe que vous utilisez sur un site commercial ou pour accéder à votre compte en banque. En attendant que tous les sites soient équipés d'une version vaccinée contre les attaques à la lausannoise, vérifiez vous-mêmes la sécurité de votre connexion au moment où apparaît un cadenas fermé et/ou une adresse commençant par https:// : Dans le menu "Fichier" de votre navigateur, ouvrez le champ des propriétés.Votre navigateur indique le type de connexion sécurisée qu'il a choisi.
La mention SSL est suivie d'un modèle nommé RC4 ou DES. Par exemple: SSL 3.0, RC4 avec cryptage 128 bits.
Si l'indication est RC4, continuez en toute sécurité; si c'est DES, abandonnez !
Article lu sur : http://www.rsr.ch/view.asp?DomID=11&clickedDate=2/17/2003

HAUT

Report

Le service national de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet (SCOCI) constitue le point de contact central pour les personnes souhaitant signaler l'existence de sites Internet suspects. Après un premier examen et une première sauvegarde des données, le SCOCI transmet les informations reçues aux autorités de poursuites pénales compétentes en Suisse et à l'étranger. Le service de coordination est en outre chargé de rechercher des contenus illicites sur Internet. Enfin, il procède à des analyses approfondies dans le domaine de la criminalité sur Internet.

Par contenus Internet illicites ayant une importance pénale, on entend en particulier :
- la pornographie dure (actes d'ordre sexuel avec des enfants, des animaux, des excréments humains ou des actes de violence)
- la représentation de la violence
- l'extrémisme
- le racisme
- l'accès indu à un système informatique
- la propagation de virus informatiques
- la détérioration de données
- l'abus de cartes de crédit
- la violation du droit d'auteur
- le commerce illicite d'armes

Pour des reports ou dénonciations. Vous pouvez aussi remplir directement le formulaire à cette adresse : CYBERCRIME

Explication :
Le site ci-dessus permet à chaque citoyen de dénoncer à la Police Fédérale toute infraction constatée sur internet (sites ou newsgroups illégaux)

La Police Fédérale se chargera ensuite de déterminer le délit ainsi que son for pénal (lieu ou la Justice pourra s'appliquer).

Il est également vivement recommandé de transmettre à la Police Fédérale, les e-mails douteux de type escroquerie reçue par mail (offre de gain rapide, voir Point 1 en haut de la page) ou se rapportant à la pornographie enfantine, en faisant un copier/coller du mail dans la fenêtre "Remarques" du formulaire cité plus haut.

Toutes les annonces seront traitées par un système spécifique et tous les faits seront traités rapidement. Si les Spams d'escroqueries ne font qu'alimenter des statistiques (une réponse est cependant systématiquement envoyée aux "plaignants" avec quelques conseils pour ne pas se laisser piéger ou s'en protéger), en revanche, tout ce qui touche à la pornographie enfantine est traité avec la plus grande rigueur et dans les plus brefs délais.

N'hésitez pas à vous servir de cet outil, car cette cellule de la Police Fédérale a été constituée exprès en début 2003.

Attention : ce site n'a pas pour vocation d'enregistrer d'éventuelles plaintes officielles. Celles-ci sont du ressort cantonal !

(Intrapol, 21.10.03, PF)

Retour vers menu Astuces HAUT Astuces Santé suivantes

 

 

| Accueil | Plan du site | Administration | Contact | Copyright © IPA Genève 2001 - ® Tous droits réservés. Dernière mise à jour le 03.12.2014